Au début rien ne laissait présager leur comportement ultérieur. Leur renvoie à un ils, et à un elles. Mais qui étaient-ils ou elles ? Dans la rue, les magasins, c’était la même expression de gens posément affairés. Les traits de qui sait ce qu’il veut. De qui exécute les gestes adéquats et ciblés, maîtrise la situation et en restera maître jusqu’au bout. Que ce soit en distribuant le courrier, en prenant la commande au comptoir, en débitant la viande ou en assemblant un bouquet. Certains visages souriaient, d’autres restaient hermétiques. Mais ce n’est pas forcément dans la seconde catégorie qu’il fallait chercher la faille. Lire la suite


Je sentais que l’entrevue serait cruciale. Une intuition. C’est-à-dire un savoir subitement ramassé, issu d’une constellation de signes épars et convergeant en cet instant précis au faîte de ma conscience. Je savais qu’il réussirait à extirper de moi ce que j’y tenais enkysté. Que tout à l’heure sans doute, la boule rebelle, enfin, éclaterait. Comme une gourme qui soudain crève pour laisser déferler sur la peau le flot des bestioles couvées à l’insu de leur hôte …  Histoire d’araignée, horrible mais véridique, que m’avait contée une amie à son retour d’Afrique. Lire la suite